Accueil > Ça nous énerve les nerfs.. > Archives > Les gendarmes retournent à l’école..

Les gendarmes retournent à l’école..

mercredi 3 décembre 2008, par soph ki peu

Ca aurait pu être un énième volet de la "super" série des gendarmes de St Trop’.. Ben même pas..

C’était le 17 ou le 18 novembre dernier.. (et ça ne fait que quelques jours que l’on en entend parler.. )

Des gendarmes ont fait irruption avec force autorité et chiens renifleurs dans les classes de différents lycées et collèges du Gers.. Officiellement dans le cadre de la prévention contre l’usage de stupéfiants..

Chacun sa méthode, chacun son avis sur la question.. Sauf que moi, quand même, ça me déglingue qu’on lâche des chiens dans une classe de lycéens ou pire de collégiens.
Ca me déglingue de savoir que des gendarmes font des fouilles au corps à des gamins, des mineurs..

Ca me parait être un drôle de mode de prévention à moi qui suis infirmière et donc, à priori, avisée de ce qu’on appelle une campagne de prévention en matière de santé publique..
C’est assez radical et je ne doute pas que ces ados-là soit à jamais dégouté non pas de la beuh.. Mais du bleu !

Je vous conseille d’écouter le témoignage (2 p’tites minutes) de Patrick Poumirau, 50 ans, professeur en classe de BTS au Centre de Formation des Apprentis de Pavie dans le Gers. Lui-même petit-fils de gendarme..

MP3 - 2.5 Mo
Témoignage Patrick Poumirau

Et de lire celui de Zoé (quel beau prénom !!), 13 ans, qui a pu connaitre les joies de sa première fouille au corps.. (lu sur rue 89)

"C’était à mon tour ! La fouilleuse me fit d’enlever mon sweat sous le regard des deux autres gendarmes… Je décris : Un gendarme à terre disséquait mes stylos, un autre le surveillait, un autre qui regardait la fouilleuse qui me fouillait et le reste de la troupe dehors. Ne trouvant rien dans ma veste, elle me fit enlever mes chaussures et déplier mes ourlets de pantalon. Elle cherche dans mes chaussettes et mes chaussures.

"Le gars qui nous regardait, dit à l’intention de l’autre gendarme : ’On dirait qu’elle n’a pas de hash mais avec sa tête mieux vaut très bien vérifier ! On ne sait jamais…’

"Ils ont souri et la fouilleuse chercha de plus belle ! Elle cherche dans les replis de mon pantalon, dans les doublures de mon tee-shirt sans bien sûr rien trouver. Elle fouilla alors dans mon soutif et chercha en passant ses mains sur ma culotte ! Les gendarmes n’exprimèrent aucune surprise face à ce geste, mais ce ne fut pas mon cas !!!!!!

"Je dis à l’intention de tous : ’C’est bon arrêtez, je n’ai rien !!!!’ La fouilleuse s’est arrêtée, j’ai remis mon sweat et mon fouilleur de sac m’a dit : ’Tu peux ranger !’."

Si cette Zoé avait été "la mienne" Je peux vous garantir que je l’aurais ouverte bien bien grande et que mon député, mon conseiller général, MAM (surnommée affectueusement "la Salope" par ses pairs) et notre vénéré CoCo S. aurait droit à ma plus belle prose..

On est en 2008.. En France, pays démocratique, respectueux des droits de l’homme.. Tient ça tombe plutôt bien, le 10 décembre ils seront à l’honneur..

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?