Accueil > Ça nous énerve les nerfs.. > Les HLM du 9-2, Balkany, ses potes et la misère...

Les HLM du 9-2, Balkany, ses potes et la misère...

mercredi 6 février 2008, par soph ki peu

Je ne sais pas trop comment m’y prendre pour vous raconter ça tellement ça m’énerve les nerfs !!

J’ai trouvé cet article sur Bakchich..

Il traite d’un rapport de la Mission interministérielle d’inspection du logement social, en 2006, concernant le département des Hauts de Seine, où Balkany est député.. Petit rappel "Balkany, la misère et les yes men"

En voici un extrait :

"

Bakchich s’est procuré le rapport consacré à l’Office par la Miilos, la Mission interministérielle d’inspection du logement social, en 2006. Ce rapport, peu de personnes l’ont eu entre les mains. Et pour cause : la Miilos ne le distribue qu’au compte-goutte, après avoir minutieusement effacé au feutre blanc les passages dans lesquelles des personnes sont nommément citées, au nom de la protection de la vie privée… Vivons heureux, vivons cachés !

Dans ce rapport caviardé, on en apprend tout de même de belles sur la vie dorée des dirigeants des HLM, dont la Miilos dénonce le « train de vie excessif ». L’observation n° 5 indique que ces Messieurs de l’Office ont à leur disposition « 115 voitures de fonction » et « six chauffeurs dont quatre pour la direction générale » !

Quatre chauffeurs sont donc au service du président Jean-Paul Dova, du directeur de cabinet Hervé Bolze, du directeur général Pierre Bourgoin et du directeur général adjoint Bernard Larrousse. Une dépense « injustifiée au regard des besoins », note la Miilos. Les observations n°6 et n°7, sur les « dépenses de réception excessives compte tenu de l’objet social » sont malheureusement effacées. Selon nos calculs, ces dépenses s’élèvent à 160 000 euros par an.

Un mot sur ces Messieurs… Plusieurs d’entre eux dirigeaient déjà l’Office dans les années 1980-1990, à l’époque du sulfureux tandem Balkany-Schuller, lorsque les amis industriels du bâtiment mettaient la main au porte-monnaie pour financer les campagnes politiques du 9-2.

Ils y sont toujours aujourd’hui. Confortablement calés. Hervé Bolze, ex-directeur de cabinet de Patrick Balkany à Levallois, s’est recasé à l’office HLM des Hauts-de-Seine en 1995, quand le maire de Levallois en était encore le patron ; Pierre Bourgoin, qui fait partie de l’équipe dirigeante depuis 1987, y a été introduit par Didier Schuller ; et Bernard Larrousse a rejoint la bande en 1989… Comme l’observe avec malice la Miilos, « l’équipe de direction affiche une grande stabilité depuis plus d’une décennie » !

Ce rapport n’a pas bouleversé, pour le moment, les bonnes habitudes de ces Messieurs.

"

On comprend mieux la relativité avec laquelle Balkany aborde la misère en France !!

Juste à titre informatif : le droit au logement opposable...

Messages

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?