Accueil > La Minute Culturelle... > Petite histoire du syndicalisme français...

Petite histoire du syndicalisme français...

dimanche 30 décembre 2007, par soph ki peu

Aussi tôt dit aussi tôt fait.. La petite histoire du syndicalisme français..

histoire CNT

Ethymologiquement le syndicalisme vient du grec sundikos : qui assiste quelqu’un en justice.. Plus généralement le but d’un syndicat est d’unifier les travailleurs pour défendre leurs intérêts communs notament par l’action militante pour les plus motivés..

En France c’est la loi Ollivier, en 1884, qui autorise les syndicats ouvriers.
Il existe une grande diversité syndicale en France.. Et je ne parlerai ici que des grandes confédérations syndicales inter-professionnelles..

....................................................................................................................

Les confédérations représentatives de droit :

Le premier syndicat français sera la CGT (Confédération Générale du Travail), créé en 1895.
A cette époque, le syndicalisme français, dit d’action directe, est caractérisé par ses velléités révolutionnaires et d’indépendance vis-à-vis des partis politiques.

La CFTC (Confédération Française des Travailleurs Chrétiens) fut créée en 1919

La CFE-CGC (Confédération française de l’Encadrement- Confédération générale des Cadres) est fondée en 1944.

FO (Force Ouvrière) crée en 1947 est issue d’une branche réformiste de la CGT (CGT-FO) voulant se démarquer du communisme.. L’indépendance politique n’étant plus qu’un mythe.. (tout comme aujourd’hui où au final chaque syndicat est rattaché à une idéologie politique)

La CFDT (Confédération Française Démocratique du Travail) fut elle fondée à la libération pour se concrétiser en 1964. Elle est issue de la CFTC.. le démocrate remplaçant le chrétien)

Que signifie cette représentativité de droit..

Cela signifie que quel que soit le nombre de leurs adhérents, quel que soit celui de leurs électeurs lors des élections professionnelles, quelles que soient la branche, la profession ou l’entreprise, ces cinq organisations - et les syndicats qui leurs sont affiliés - sont toujours considérées comme représentatives des salariés.
En gros ils sont les maitres du jeux syndical... Et tiennent à préserver cet état de fait.. C’est aussi grâce à cette représentativité de droit qu’ils sont les plus connus et les plus médiatisés.
Pourquoi cette représentativité de droit.. Parce qu’ils répondent à certains critères bien précis, définis par le code du travail depuis 1966 (c’est pas tout neuf et tant pis pour les syndicats qui ont vu le jour depuis..) :
- les effectifs (taux de syndicalisation)
- l’indépendance (vis à vis de l’employeur ou d’autres groupements notamment politiques)
- les cotisations
- l’expérience et l’ancienneté du syndicat
- l’attitude patriotique pendant l’occupation (difficile pour les jeunes syndicats !!)
A ces 5 critères, la jurisprudence en a ajouté 2 :
- l’activité du syndicat (ampleur, efficacité)
- la capacité à mobiliser les salariés (son influence)

Les autres organisations syndicales importantes :

La FSU (Fédération Syndicale Unitaire) qui est la première organisation syndicale de l’enseignement créée en 1993.

L’union syndicale Solidaires dont une majorité des sections utilise le terme SUD (Solidaires Unitaires Démocratiques). Cette union syndicale est créée en 1981. Elle connaitra son essor après la création de SUD PTT au début des années 1990. Beaucoup de ses membres seront issus des syndicats dits représentatifs par déception de leur action (inaction ?) syndicale (essentiellement de la CFDT vu son aptitude à signer la réforme des retraites). La ligne de conduite de cette union syndicale se démarque par sa radicalisation et incarne dans l’esprit populaire la "gauche syndicale" (Hollande lui même souhaite lutter contre ce syndicalisme de gauchiste.. évidement à SUD on ne cherche pas à négocier ce qui ne l’est pas.. Comme la durée du temps de travail.. bref je m’égare et en oublie le peu d’objectivité dont je suis capable sur le sujet..)

L’UNSA (Union des Syndicats Autonomes) créée en 1993 par cinq organisations syndicales non fédérées renforcée en 1996 par une scission de FO (contestant notamment l’influence des trotskystes du Parti des travailleurs).

Autres structures syndicales de moindre taille :

La CNT (Confédération Nationale du Travail) a été fondée en 1946 par des militants espagnols en exil ainsi que des jeunes ayant participé à la résistance mais qui quittèrent la CGT du fait de la main-mise communiste sur l’organisation. La CNT se défini comme anarchosyndicaliste et révolutionnaire.. En tout cas moi j’adore leur logo.. Et puis j’ai toujours aimé le noir et le rouge..

La CAT (Confédération Autonome du Travail) date de 47/48 et, une fois encore, doit sa création d’une scission de la CGT , au moment de la création de FO certains préférèrent rester autonomes et fonde son action sur son indépendance politique, philosophique, religieuse....

cnt

Je crois que je m’arrêterai là pour aujourd’hui !! Par la suite je tenterai de vous éclairer sur le fonctionnement d’une confédération syndicale.. Et puis pourquoi pas les enjeux et les luttes fratricides entre syndicat.. Il y a de quoi dire !!..

PS : sources Wikipédia.. Entre autres..

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?