Accueil > L’infirmerie... > Contre l’ordre !!..

Contre l’ordre !!..

vendredi 10 avril 2009, par soph ki peu

LUTTONS CONTRE L’ORDRE INFIRMIER

75 € qui z’ont dit les élus nationaux !!

Pas mal pour avoir le droit de travailler.. c’est nouveau, ça vient pas de sortir et c’est pas dit que ça rapporte grand-chose.. si ce n’est une nouvelle taxe du travail.. Payer pour travailler..

Beau principe que celui de l’ordre professionnel que l’on doit à nos amis du corps médical, vous savez les hommes du serment d’Hippocrate (hypocrite fut trop trop facilement tentant)..

L’ordre infirmier est né par la loi n° 2006-1668 du 21 décembre 2006..

"Nul ne peut exercer la profession d’infirmier s’il n’a pas satisfait à l’obligation prévue au premier alinéa (faut quand même avoir un diplôme !!) et s’il n’est pas inscrit au tableau de l’ordre des infirmiers"

Et qui dit inscription.. Dit cotisation..

barre mars

Donc 75 € pour avoir le droit de travailler..

C’est aussi 75€ pour avoir le droit d’être représentés.. Pourquoi pas mais ça coute cher la représentation.. Et puis il existe moult associations, syndicats et instances pour ce faire.. Pas assez efficaces et unis.. Bon je veux bien..

C’est aussi 75€ pour qu’un organisme privé (l’ordre) remplisse certaines missions de la DDASS (public) notamment lié à la démographie infirmière.. Privatisation vous dites.. Et oui et en plus c’est moi qui paye.. Ben voyons !!

C’est aussi 75€ pour que nos confrères et consœurs du libéral, et j’en fus il y a un temps certain, puissent bénéficier d’un tribunal professionnel.. Bon la solidarité je veux bien, ça fait parti de mes principes à la con...

C’est aussi 75€ pour que ces mêmes confrères et consœurs libéraux ne perdent pas d’argent en dévouant de leur temps professionnel au service de l’ordre.. D’accord, mais les infirmiers salariés quand ils interviennent pour l’ordre sur leur journée de repos, leur employeur ne leur rendra pas pour autant leur journée.. Alors la solidarité je veux bien.. Mais avec un peu d’équité c’est mieux...

Et puis.. Payer 75€ pour une structure ordinale, à l’image de l’ordre des médecins, issue de la politique de Vichy (ha ! les coïncidences historiques..).. Franchement, avons nous vraiment besoin de faire comme eux pour se démarquer d’eux ? Je trouve que 75 € c’est bien cher payer pour avoir le droit de plagiat..

Et puis un ordre bon sang !!!! Ni bonne ni NONNE ni conne !! et on nous refile un ordre ! Manque plus que le retour de la cornette !!

75 € ???!!! Et pourquoi pas une pipe et un mars ??!!

JPEG - 34.6 ko
une pipe et un mars

Alors si comme moi vous pensez qu’ils peuvent aller se faire voir ailleurs (et parce que je suis polie..) avant d’avoir ma cotise... Un seul lieu : c’est ICI

Messages

  • bonsoir , je suis harfangs ,je modère le forum Contre Ordre infirmier et je sius d’accord avec toi , je ne veux pas payer pour quelque chose non voulu donc continuons la lutte ,
    Ton site est très bien ,félicitations

  • Merci de ton passage et de la trace que tu en laisses !

    Convergeons vers le désordre infirmier !!!

    Voir en ligne : http://retipolons.eu

  • Et démissionner de façon massive,plutot que ce racket c’est ce que je ferais,planter des carottes,voir pousser des geraniums,je ne perdrais pas au change

  • c’est que nous avions tenté il y a un temps.. sans sucés.. Pourtant les finlandaises nous avaient montré la voie..

    Voir en ligne : http://retipolons.eu

  • OMMUNIQUE COMMUN du 9 septembre 2009
    CFTC, CFDT, FO, Snics-FSU, SUD Santé, UNSA et CGT

    Au moment où le Conseil National de l’Ordre Infirmier (CNOI) adresse aux professionnels un appel à inscription et à cotisation à la structure ordinale, les organisations syndicales CFTC, CFDT, FO, Snics-FSU, SUD Santé, UNSA et CGT réunies le 08 septembre 2009, rappellent leur opposition ferme et sans condition à la mise en place de l’ordre infirmier.

    C’est pourquoi, l’intersyndicale appelle les infirmier(e)s à refuser l’ordre par un boycott de l’inscription et un boycott de la cotisation !

    Fort de l’expérience de refus d’inscription de masseurs- kinésithérapeutes et de pédicures podologues face à la mise en place de structures ordinales pour leurs professions, le Conseil National de l’Ordre Infirmier a demandé au gouvernement d’intégrer un article à la Loi HPST pour organiser l’inscription automatique. Ce qu’il a obtenu dans l’article 63 qui stipule que « L’ordre national des infirmiers a un droit d’accès aux listes nominatives des infirmiers employés par les structures publiques et privées et peut en obtenir la communication. « Ces listes nominatives sont notamment utilisées pour procéder, dans des conditions fixées par décret, à l’inscription automatique des infirmiers au tableau tenu par l’ordre »

    Un décret d’application rendra effective cette procédure, dont nous réclamons qu’elle soit respectée. Le courrier adressé aux professionnels étant précipité, inapproprié, voire injustifié :

    Nous appelons les salariés à ne pas retourner ce dossier intrusif et inquisiteur de 8 pages, ni les pièces réclamées et ce d’autant que le traitement des informations recueillies sera sous traité à une société extérieur au CNOI. Cet appel au non renvoi du dossier, se complète d’un appel au boycott de la cotisation !
    L’intersyndicale :

    *
    Organisera une conférence de presse la semaine prochaine
    *
    Propose à ses structures la construction d’une initiative nationale avec une déclinaison locale, départementale voire régionale au cours du mois de septembre pour permettre aux salariés d’exprimer collectivement leur opposition à cette structure !
    *
    A cette occasion les dossiers vierges recueillis par les intersyndicales locales et départementales pourraient être déposés aux DDASS ou aux ARH !

    Les personnels :

    *
    Ont besoin de moyens pour remplir leurs missions dans leur quotidien professionnel ;
    *
    Réclament des effectifs supplémentaires pour améliorer les conditions de travail et les conditions de prise en charge des patients ;
    *
    Réclament une revalorisation salariale qui reconnaisse leur qualification et leurs responsabilités !

    Contacts Presse pour le SNICS, Beatrice Gaultier : 06 82 07 77 47

    Voir en ligne : SNICS

  • Vous, ceux de l’ « ordre infirmier », faites preuve d’une sauvagerie sans pareille ….
    Vous débarquez dans nos vies brutalement.
    Vous nous demandez de prouver notre bonne moralité sans nous informer sur la votre ….
    Vous vous immiscez dans nos vies professionnelles et privées comme la police le ferait chez des criminels …
    Vous nous menacez de ne plus pouvoir exercer si nous ne courbons pas l’échine.
    Vous plongez la main dans notre porte monnaie et vous vous servez sans vergogne.

    Mais qui êtes vous donc ???? Vu des services de soins vous nous faites l’impression d’une secte !
    Votre existence nous dérange et nous gêne. Notre profession n’a pas besoin de vous.
    Souhaitons que vous disparaissiez comme vous êtes apparus, comme un virus qui n’a pas sa raison d’être.

    Des infirmières et infirmiers choqu(é)es et révolt(é)es par vos manières de soudards .

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?