Accueil > GreenGouegLand.. > 12g/l dans 30m3 ou 360kg dans 30 000l ??

12g/l dans 30m3 ou 360kg dans 30 000l ??

mardi 8 juillet 2008, par soph ki peu

PPD en a fait sa une !! (heu.. 2 min.. Ingrid 2h !)

"Un rejet accidentel de 30 m3 d’effluents contenant 12 gr d’uranium par litre s’est produit mardi à Bollène (Vaucluse) sur le site de la centrale nucléaire du Tricastin, mais il ne présente pas de risque sanitaire immédiat, selon les autorités nucléaires."

Ok.. 12 grammes c’est keud’.. Mais 30 m3 ça doit faire quelque chose comme 30 000 litres ça ? ça nous fait donc un total de 360 000g et donc 360 kg.. Heu.. Du coup ça fait un peu mois keud’.. J’irais même jusqu’à dire que ça commence à faire beaucoup..

Les autorités conpétantes (oui j’ai bien écrit con-pétantes..) ne se fouteraient-elles pas un tout petit peu de notre gueule en tentant de minimiser par un effet de conversion un incident qui pourrait bien être une catastrophe écologique ???
Après le nuage de Tchernobyl qui a eu la bonne idée de s’arrêter pile poil aux frontières de notre beau pays je voudrais pas faire ma parano.. Mais je pense que nous sommes en droit de nous poser la question..

Le nucléaire une énergie propre ??!!

Messages

  • En effet à peine 2 toutes petites minutes au 20 heures !! C’est génial !! y’a pas à dire , on se fout vraiment de notre gueule dans ce pays !!!
    Surtout quand ça touche le lobying nucléaire..
    Et puis bon ..après tout c’est pas grave une petite leucémie à la place d’un coup de soleil..c’est original non ???

    Bon.. c’est quand la révolution ?? parce que si ça continue, on serra mort d’une de leur connerie avant d’avoir eu le temps de les guillotiner tous ces connards de la France d’en haut !!

    Voir en ligne : http://retipolons.eu

  • Je vous conseille d’aller voir sur ce lien le dossier réalisé par le réseau sortir du nucléaire..
    On y apprend des choses ma foi bien intéressantes..

    Notamment :

    "Mardi 10 juillet, l’Autorité de Sureté Nucléaire a annoncé qu’une fuite de « solution uranifère » s’était produite aux environs de 6 h du matin sur le site nucléaire du Tricastin. En réalité, cette fuite se serait survenue la veille, à 23h.
    "

    Ou encore :

    "Dans son premier communiqué de presse, basé sur 360 kg d’uranium, la CRIIRAD *précisait que la fuite avait provoqué le rejet dans l’environnement d’au moins 9 000 Mégabecquerels (MBq), soit un dépassement de plus de 100 fois la limite maximale autorisée sur l’année (71,7 MBq) et de plus de 700 fois la limite maximale mensuelle."

    Mais aussi :

    "La répétition des fuites au niveau des canalisations de rejet (avril et août 2007), des cuves de rétention (octobre 2007) et de la station de traitement de rejet (novembre 2007) traduisent un important manque de maîtrise (tout comme l’oubli en janvier dernier, d’effluents radioactifs dans une cuve de transfert impliquant des failles dans la prévention des risques de criticité)"

    Ben.. ça craint..

    * CRIIAD : Commission de Recherche et d’Informations Indépendantes sur la Radioactivité

    Voir en ligne : http://retipolons.eu

  • "
    Fuite d’uranium au Tricastin : Socatri va fermer une partie de son installation

    Il y a 39 minutes

    MARSEILLE (AFP)La Socatri, filiale d’Areva, à l’origine d’un rejet accidentel d’uranium sur le site nucléaire du Tricastin, va fermer une partie de sa station de traitement d’effluents uranifères, conformément à la demande Autorité de sûreté nucléaire (ASN), a-t-elle annoncé à l’AFP.

    "On prend acte de la décision de l’ASN. Ses décisions s’imposent à nous", a déclaré un porte-parole de la société, parlant au nom du directeur d’Areva au Tricastin, Hugues Blacher.


    "C’est un accident. On est dans des circonstances anormales, la cuve n’aurait pas dû fuir", a reconnu le porte-parole, affirmant : "On va faire en sorte que ce genre d’incident ne se reproduise plus, y compris en matière de gestion de crise".

    Selon la Socatri, qui réalise des opérations de maintenance de matériels contaminés par de l’uranium et de traitement d’effluents uranifères, la fermeture d’une partie de la station "n’aura pas de conséquences sur le reste de l’activité de la société".

    La fuite d’uranium s’est produite dans la nuit de lundi à mardi lors d’un transfert entre deux cuves. 74 kilos d’uranium avaient été rejetés dans les cours d’eau proches du site.

    L’incident a été classé au niveau 1 ("anomalie") sur l’échelle Ines qui évalue la gravité des événements touchant les installations nucléaires et compte 7 niveaux.

    Selon la Socatri, la fuite du bassin de rétention pourrait être liée à des travaux de rénovation engagés dans la station.
    "

    Au passage on remarquera que nous sommes passés de 360 kg à 74 kg d’uranium...

    Voir en ligne : http://retipolons.eu

  • Je voudrais pas faire genre "j’vous l’avez bien dit.." .. Mais j’sais pas si vous avez entendu aux infos :

    "Des traces d’uranium ont été relevées dans les nappes phréatiques autour de la centrale du Tricastin dans le Vaucluse. Une pollution inquiétante car elle ne serait pas liée à la fuite qui a eu lieu le 7 juillet dernier et qui avait déjà créé une polémique. Les mesures de précaution prises par les préfectures de la Drôme et du Vaucluse après ce premier incident restent d’ailleurs en vigueur."

    Voir en ligne : http://retipolons.eu

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?